En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Revue de Presse

Journée "Spot et lien social à l'adolescence"

Par STEPHANIE ETCHEVERS BONTEMPS, publié le lundi 7 octobre 2019 13:11 - Mis à jour le lundi 7 octobre 2019 13:11
sport-et-lien-social-à-l’adolescence-2.jpg

Le site exceptionnel des anciens jardins municipaux près du Gave à Lourdes est devenu le temps d’une journée, le 25 septembre 2019 (Journée Nationale du Sport Scolaire), un espace où 160 adolescents et une quarantaine d’adultes se sont donnés rendez-vous.

Cet événement est dans la continuité d’une aventure commencée il y a 3 ans, lors de la « Journée d’expression à l’adolescence » qui avait eu lieu à Lourdes à l’Espace Robert Hossein. L’intervention de joueurs professionnels de basket dans ce contexte avait permis d’éclairer « le sport comme vecteur de lien social », et de dérouler encore le fil conducteur de la plupart des actions de prévention menées par la Maison Des Adolescents 65 : « faire de toutes les différences, individuelles et institutionnelles, des forces de propositions, de discussions, et de rencontres autour d’un projet commun ».

Le levier initial de ce projet a été l’accueil favorable et le financement de ce projet par l’Agence Régionale de Santé Occitanie et sa Délégation Départementale des Hautes-Pyrénées.

Ce projet dont la thématique comporte trois termes « Adolescence, Sport, Lien Social » a été, entre autres, incarné par des spécialistes d’activités sportives issus de notre environnement naturel et culturel local : Flo et Quentin Armengaud (Freeskiers ; Filmmakers outdoors spécialisés dans les Pyrénées), Michel Bourdet (Guide de haute montagne) et Fabrice Poueyto (Guide professionnel de canyoning, de kayak et des sports d’eau vive « la plus verticale possible » – spécialiste de gestion d’embâcles en rivières).

D’autres professionnels des Etablissements participants se sont également impliqués dès la construction du projet et jusqu’à l’encadrement des jeunes le jour J : Le Lycée professionnel des métiers l’Arrouza, l’Itep l’Astazou, le CMSE Béroï, le Lycée agricole et forestier Jean Monnet, l’Espace Jean Zay (Ville de Lourdes), l’IME St Michel de Biscaye, le Collège Lycée Peyramale, l’Association Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence 65.

Ce Comité de Pilotage s’est étoffé cette année par la présence de Madame Jeanine Dubié, Député de la 2e Circonscription des Hautes-Pyrénées,  et de son attaché parlementaire ; il s’est également renforcé par l’implication active de la Ville de Lourdes coordonnée par son Responsable du Service des Sports.

D’autres acteurs locaux ont également répondu présent en apportant leur contribution en compétences humaines et/ou en prêt de matériel, et en dons de produits alimentaires :

Deux étudiants STAPS Sauveteurs Côtiers  et deux jeunes titulaires d’un master 2 STAPS (dont un spécialiste en Kayak) en tant qu’appuis solides dans la sécurisation et  dans l’animation de la journée ; l’UNSS 65 ; le Comité Départemental de kayak, son Cadre Technique ; le Club de Kayak Lourdais (EKCL) ;  le Parc Acrobatique Forestier Chloro’fil (Boô-Silhen) ; les Hôpitaux de Lannemezan ; le magasin BIOCOOP Pays de Lourdes ; le magasin BIOCOOP le Grand Pic Tarbes ; l’Association « les petits débrouillards » des Hautes-Pyrénées ; le D.P.S. (Dispositif Premiers Secours) 65 ; l’ONG Surfrider Foundation ; le SYMAT 65 (Syndicat Mixte de Collecte  des Déchets) Antenne de Lourdes ; le PLVG (Pays de Lourdes et Vallée des Gaves).

Au programme de cet événement, deux sessions de déforestation et de nettoyage du site organisées en mai et en septembre dernier, ont été remarquablement assurées cette année encore par les jeunes du lycée agricole Jean Monnet et par  l’IME St Michel de Biscaye, afin que le terrain soit praticable et adapté aux activités proposées.

La journée du 25 septembre a débuté par l’accueil de l’ensemble des jeunes participants et des professionnels encadrants et la composition d’équipes mixant les adolescents des différents Etablissements. Chacune s’est ensuite engagée dans un parcours de huit ateliers – escalade, VTT, Kayak, tyrolienne, ramassage de déchets, rappel aquatique, raft, escalade en bloc. Ce circuit s’est organisé sur le mode de la découverte, de la coopération, et en lien avec le respect de l’environnement.

La journée s’est terminée par un goûter copieux préparé par l’ITEP l’Astazou, par l’IME St Michel de Biscaye, et avec la généreuse contribution du magasin BIOCOOP Pays de Lourdes ainsi que celle du magasin BIOCOOP le Grand Pic Tarbes.

Ainsi restaurés, nous avons procédé au point d’orgue  de cette journée, forts de cette réalité : les gestes simples de chacun, mais pas tout seul, impactent réellement le vivant. C’est dans ce sens que chacun a  pu apporter sa pièce  au « puzzle géant » du logo de la journée réalisé par st Michel de Biscaye, puis nourri des déchets ramassés la « truite géante » confectionnée par Le CMSE  Béroï.

Gageons que ce beau site lourdais puisse encore constituer un espace de  rencontres alliant culture, éducation, santé, sport, environnement, autant de piliers porteurs « d’à-venir » pour nos jeunes générations.  

Nul doute que l’effet de mobilisation des uns et des autres dans un climat d’enthousiasme et de savoir-faire ensemble qui a traversé la réalisation de ce projet à partir du triptyque « adolescence, sport, lien  social » aura été attrapé magnifiquement (comme l’an dernier) par Flo et Quentin Armengaud (à paraître sur le site facebook de la MDA 65).

                                                                       LOURDES ACTU